le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > Élémarsons, l’album costhume

Élémarsons, l’album costhume

mardi 27 mars 2012

Ce sont donc quelque-unes de ces dernières improvisations de sagouins que vous allez entendre aujourd’hui. Elles ne sont ni meilleures ni pires que toutes leurs autres saloperies, mais vous pourriez faire semblant d’être un peu émus parce que ce sont les dernières.

Ci-gisent

J. et ses cordes branchées dans des trous au petit bonheur la chance qui fit tant illusion auprès des femmes mariées

François Coquet, et toutes les choses assez creuses pour pouvoir souffler dedans dans lesquelles il ne s’est jamais privé

L.L. de Mars sauvé du ridicule par la chambre d’écho et sa loillieuse chérie qu’il n’accorda jamais à rien faute d’oreille

merci à

Éric Roger, Lise N., C. de Trogoff, l’essaim d’abeilles qui fait bzzzz tout du long, le vent dans les arbres, l’automne, la pluie, les catastrophes.


Voir en ligne : http://altermusique.org/Elemarsons/...