le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > Faut-il (encore) craindre la télévision et les écrans ?

Faut-il (encore) craindre la télévision et les écrans ?

mardi 10 janvier 2012

avec Michel Desmurget, docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d’être en surpoids. Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée. Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d’un infarctus que René.
Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l’industrie audiovisuelle et son armée d’experts complaisants. La stratégie n’est pas nouvelle : les cigarettiers l’avaient utilisée, en leur temps, pour contester le caractère cancérigène du tabac...


Voir en ligne : http://www.franceculture.fr/emissio...