le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > Là-bas si j’y suis : : Marinaleda, une utopie vers la paix

Là-bas si j’y suis : : Marinaleda, une utopie vers la paix

mercredi 8 juin 2011

Pas de chômeurs, pas de promoteurs. Collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie, la vraie, la directe ! C’est tout ce dont nous parlons depuis fort longtemps. C’est ce dont parlent également les Indignés espagnols. Il y a un endroit où cela fonctionne depuis 1978. C’est le village de Marinaleda. Un reportage avec Antoine Chao

Voir en ligne : http://www.la-bas.org/article.php3?...