le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > La fabrique de l’homme endetté, essai sur la condition néolibérale

La fabrique de l’homme endetté, essai sur la condition néolibérale

dimanche 1er janvier 2012

L’entretien avec Maurizio Lazzarato qui suit a été réalisé par Antoine Mercier sur France Culture, lors d’une série d’entretiens intitulée La crise et nous.

Vous venez de faire paraître aux éditions Amsterdam un essai sur la condition néolibérale qui s’intitule La fabrique de l’homme endetté, essai sur la condition néolibérale. Nous sommes, avec ce livre, au cœur de l’actualité puisque cette question de la dette est comme on le sait, devenue centrale. Vous dites que l’économie de la dette modèle la subjectivité humaine. Un homme endetté serait selon vous amputé d’une partie de son avenir et donc d’une partie de lui-même. Comment décrivez-vous ce processus ?

En ligne, un extrait de La fabrique de l’homme endetté, essai sur la condition néolibérale.


Voir en ligne : http://www.cip-idf.org/article.php3...