le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > Sur les docks : : Foutre diantre ! Liqueur précieuse, humeur (...)

Sur les docks : : Foutre diantre ! Liqueur précieuse, humeur honteuse

jeudi 9 juin 2011

Il existe des sociétés dans lesquelles la liqueur séminale a une importance absolument centrale. C’est le cas des Baruya, peuple de Nouvelle-Guinée que Maurice Godelier a étudié il y a une trentaine d’années, et dont il nous livre le rapport très étonnant qu’ils ont au sperme. Le sperme n’apparaît quasiment jamais dans notre vie de tous les jours. C’est uniquement dans la plus stricte intimité et dans les centres d’insémination artificielle qu’on peut le voir jaillir. La technologie lui a apporté une nouvelle gloire. Conservé, sitôt prélevé, à –196 °C, il peut sauver la descendance d’un couple désespéré. Quoi qu’il en soit, on observe une baisse constante des qualités reproductives du sperme dans les pays développés. Selon les époques et les docteurs, le sperme est sans doute celle de nos humeurs ou de nos sécrétions qui fût la plus clandestine. Pourtant, c’est un peu la signature de l’amour et du plaisir ; et c’est aussi la moitié de la vie, ce qui n’est pas sans importance...

Voir en ligne : http://www.franceculture.com/emissi...