le perce-oreilles

Accueil > et re-vrac > Waslaw Nijinsky : danseur immobile

Waslaw Nijinsky : danseur immobile

mardi 23 novembre 2010

Interprète génial du Sacre du Printemps, de L’après-midi d’un faune, ou encore du Spectre de la rose, le danseur-chorégraphe russe Waslaw Nijinsky ne dansa finalement que douze années de sa vie. Atteint de schizophrénie, ses trente dernières années furent marquées par de nombreux séjours en asile psychiatrique. Comme détaché de son corps, il finît immobile, dans un fauteuil roulant. Il écrivit cependant, au début de sa maladie, un journal, dont Jacques Josselin a tiré une pièce de théâtre intitulée "Le fil bleu". Fasciné par ce danseur immobile, Pierre Orma, du Théâtre de la Vache cruelle à Périgueux, a voulu incarner sur la scène ce personnage tragique, fait d’ombre et de lumière, de folie et de lucidité.

Voir en ligne : http://archives.gip-epra.fr/emissio...